posts de mai 2012


Candidats

Candidats

Combien seront-ils dans les starting-blocks dans la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle ? Sept ou plus sûrement huit comme les couloirs du tour de piste d’un stade olympique. Quelques candidats présumés aux élections législatives des 10 et 17 juin n’ont en effet pas perdu une seconde pour déposer leur dossier en préfecture de Meurthe-et-Moselle. Lundi, les services préfectoraux avaient déjà enregistré quatre candidatures : Olivier Prugneau et son suppléant Lionel Vinquant, pour le Front national, Francis Cuny et Bastien Nerre pour Debout la République, Sophie Norton et Thomas Claire pour le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) et enfin Nadine Morano et Philippe Morenvillier pour l’UMP. Trois autres ont attendu 24 heures de plus. Sans surprise le socialiste Dominique Potier et sa suppléante Martine Huot-Marchand, se sont en effet engagés dans la course tout comme Annie Levi-Cyferman, suppléée par Patrick Bretenoux, pour le Front de Gauche. Lutte ouvrière entre également en compétition sous les traits de Gérard Neis et son suppléant Guy Peissel-Cottenaz. À cette liste officielle de sept prétendants à la députation, il faudra sûrement ajouter Jacqueline Fontaine pour Europe Écologie Les Verts, celle-ci étant officiellement investie par son parti comme l’indique le site internet d’EELV. Un neuvième candidat pourrait-il jouer les trouble-fête ? Pas sûr.

Plus que jamais, la lutte s’annonce âpre sur ce territoire du Toulois pour décrocher ce siège de député à l’Assemblée nationale. Certains y voient le troisième tour de la Présidentielle. D’autres trouvent l’occasion de refaire parler de leur « petit » parti et de leurs idées politiques après avoir été occultés des médias par le duel de Titan entre le PS et l’UMP pour la fonction suprême de la République.

Lionel MADELLA

 

source

Annie Levi-Cyferman

Annie Levi-Cyferman

Annie Levi-Cyferman dans Annie Levi-Cyferman Front de Gauche PCF

Clique sur l’image

 dans Annie Levi-Cyferman Front de Gauche PCF

Dominique Potier

Dominique Potier

Dominique Potier

Les pieds sur terre

Militant depuis toujours, Dominique Potier s’est construit dans le mouvement associatif, à l’école d’un mouvement de jeunesse rural. À l’âge de vingt ans, ses premiers lieux d’action sont la création d’une radio locale, de clubs d’investissement locaux, et des premiers comités “développement durable” à la chambre d’agriculture de Meurthe-et-Moselle.

Cette capacité d’initiative infatigable se double d’un souci permanent de penser l’avenir, qui le fait poursuivre des études (géographie, théologie) au début de sa vie professionnelle. Avec quatre associés, il  crée, à partir de la ferme familiale, une coopérative bio et éducative.

Avec Anne, son épouse , coordinatrice dans un service d’aide à domicile, il continue à militer au sein d’associations caritatives et de  solidarité internationale. Ils ont quatre enfants âgés de 10 à 17 ans.

En 2001, il devient maire de son village, Lay-Saint-Rémy, avant de fonder en 2005 avec d’autres les premiers outils de développement du  pays “Terres de Lorraine” (Toulois, Neuves-Maisons, Saintois…). En 2008, dans un contexte de crise, les élus locaux lui confient la présidence de la Communauté de Communes du Toulois. Homme de  conviction, attentif à une gestion rigoureuse de l’argent public, il cherche sans cesse à rassembler, à révéler les talents de personnes aux sensibilités diverses, à jeter des passerelles entre ville et  campagne, entre notre territoire et la métropole nancéienne.

Les solutions concrètes que Dominique Potier a rendues possibles par son énergie, son sens de la coopération et de l’innovation ont contribué à  donner un nouveau visage à un territoire “qu’il a dans la peau” : reconquête de friches industrielles, des Côtes de Toul , innovation dans l’environnement, l’emploi et la jeunesse, et modernisation de services publics.

Face au “système  Sarkozy-Morano”, dimanche 17 juin, au soir des législatives, le changement sera celui d’un homme, d’un projet et d’un mouvement collectif qui a de profondes racines humanistes. Aimant à citer Pierre Mendès- France, Edgar Pisani, ou encore Jacques Delors, Dominique Potier attend de François Hollande qu’il remette “l’effort, la justice et le respect de chacun” au coeur de la République ; des valeurs qui fondent son  engagement comme candidat socialiste à la députation pour la 5e circonscription.

Le projet

Les thèmes

http://www.dominiquepotier.com

source

Nadine Morano

Nadine Morano dans Nadine Morano UMP 7747936735_la-future-ex-ministre-de-l-apprentissage-nadine-morano

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nadine Morano a lancé sa campagne pour les Législatives

La future ex-ministre de l’Apprentissage Nadine Morano / AFP / Lionel Bonaventure

La ministre déléguée à l’Apprentissage et à la Formation professionnelle tire sa révérence. Après la défaite de Nicolas Sarkozy à la Présidentielle, elle quitte le gouvernement. Elle a lancé dès mardi en Lorraine sa campagne pour les Législatives. Elle va tenter de reprendre son siège de député de la cinquième circonscription de Meurthe-et-Moselle. Devant ses partisans, réunis dans sa permanence électorale à Neuves-Maisons, Nadine Morano a appelé les électeurs à « empêcher la concentration de tous les pouvoirs en un seul parti » en votant pour « la cohabitation ».

source

rectificador |
The Rwandan |
thevoiceofpresidentielles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cournonpartisocialiste
| lifeinsurance
| rencontresdelurais